Comment soulager les douleurs des règles menstruelles

comment calmer la douleur des règles menstruelles cycle féminin

Les règles. Un sujet dont j’en ai déjà parlé plusieurs fois sur mon ancien blog car à l’époque, je souffrais affreusement des douleurs de règles lors de ces périodes. Nausées, vomissements, maux de ventre et incapacité de me lever du lit durant les 3 premiers jours. C’était horrible et je redoutais à chaque fois cette période.

Aujourd’hui, j’aime mes règles. Okay, elles sont pas toujours pratiques mais je ne souffre plus vraiment. Et quand je les ai, je me sens en connexion avec mon Féminin Sacré. J’apprends à ralentir et à m’écouter. C’est une connexion de coeur à corps qui me permet de passer cette période avec sérénité.

Je vous explique les étapes par lesquelles je suis passé au fur et à mesure des années pour avoir des règles calmes et sereines.

Se reconnecter à ses émotions

Le Féminin sacré, c’est votre partie émotionnelle. Celle qui sent, ressent, qui rêve et qui s’exprime pleinement. Hors dans notre société où l’on apprend une femme à devenir un homme en étant forte et en réprimant ses émotions pour plus d’actions, ne pas montrer vos faiblesses,être plus performante et plus productive, blabla; cela créé un refoulement de votre féminin intérieur.

Plus vous refoulez vos émotions, plus celles-ci vont ressortir durant vos règles que cela soit sous un coup de colère, de tristesse, de déprime ou bien sous forme de douleur. Ce que vous refoulez, votre corps va vous le remettre en pleine face comme un boomerang. Alors si vous désirez calmer vos douleurs de règles, posez-vous là maintenant, prenez un journal de nord / une feuille de papier… et écrivez!

Ecrivez ce qui vous a dérangé le mois dernier, ce qui vous a fait ch*er, ce qui vous a déplu. Quelles sont les personnes qui vous ont mis en colère, déçue ou rendue triste et pourquoi? Qui a dépassé ses limites avec vous? Qu’avez-vous eu envie de dire / de faire mais que vous n’avez pas écouté? Qu’est-ce que vous n’avez pas su défendre?

Plus vous vous reconnectez avec vos émotions, plus vous comprendrez le message de vos douleurs de règles. Quand vous êtes en conflit avec vos émotions, c’est comme si vous vous rebellez contre vos propres règles de bien-être et donc cela crée des douleurs menstruels.

Avant, j’étais une femme très renfermée sur moi-même. Je n’avais que peu de confiance en moi et d’estime de moi. Mes émotions, disons que je préférais les écouter le moins possible. Par exemple, l’émotion que je refoulais le plus, c’était la colère. Toujours rester calme et ne rien dire. Le truc, c’est que je passais des heures et des heures à ruminer cette colère après! Aujourd’hui, je prends le temps « d’embrasser » mes émotions. Je crie. Je pleure. Et surtout j’écris. Genre énormément. Parfois, je dessine mes émotions aussi. Et puis, ça passe.


Renouer avec ses aspirations

À l’époque où mes règles ressemblaient à un épisode d’Alien où un monstre tentait de sortir de mon ventre, j’étais complètement perdue dans mon avenir professionnel. Je savais pas quoi choisir. Je prenais des voies par défaut. Je n’écoutais pas mes rêves et mes passions comme je le fais aujourd’hui.

Plus vous êtes perdue dans votre vie, plus vos règles vous perdra. Et cela marche dans tous les domaines: professionnel, personnel, relationnel, spirituel. Plus vous apprendrez à vous reconnecter à ce qui vous anime, à ce qui compte pour vous, plus vous retrouvez le chemin de la confiance, non seulement en vous-même et en votre vie. Grâce à ça, vos règles se porteront beaucoup mieux!

Reconnectez-vous donc à vos passions, à vos loisirs (si vous n’en avez pas, allez vers ce qui vous rend curieux, ce que vous avez envie de tester). Quelles sont vos valeurs? Qu’est-ce qui important pour vous dans votre vie? Quelle contribution pouvez-vous apporter au monde  à votre échelle? En vous renouant avec vos aspirations, vous renouez avec votre lumière et vos règles vous diront merci! Parce que vous cesserez de nager à contre-courant contre elles mais vous laissez couler son flow.


Faire la paix avec soi-même et les autres

Alors, c’est sûr, si vous êtes en guerre contre vous-même et le monde, vous pourriez jamais faire la paix avec vos règles et votre Féminin Sacré. La colère, la haine, le regret, la culpabilité, le ressentiment. Si vous continuez à alimenter ces émotions contre vous-même et contre les autres, vous ne pourriez jamais avoir des règles sereines puisque vous n’êtes vous-même pas sereine.

Je vous renvoie vers cet article pour apprendre à détecter vos blocages et émotions refoulées avec méthodes pratiques et simples pour vous en libérer (ce qui y est décrit est applicable pour tous les domaines de votre vie).


Respecter ses règles menstruelles

ça, c’est un point super important. Bon, okay, tout ce que j’aborde ici est important. Respectez vos règles. Quand j’ai un « problème », j’adore personnifier celui-ci et l’imaginer comme étant un personnage, un être vivant. Hors un être vivant, ça aime qu’on l’appelle par son nom et ça aime qu’on le respecte.

Appelez donc vos règles par son véritable nom: des règles tout simplement. Et pas les ragnagna, les Pikachu, les anglaises et encore moins le « sang sale ». Et lorsque votre corps souffre, c’est là où il vous demande le plus d’amour alors ne râlez pas contre lui en l’insultant. Que ce soit vos règles ou une maladie, n’appelez pas ça « une sal*p*erie« .

D’autant plus que les règles sont considérées comme une période sacrée, là où votre féminin divin s’exprime à travers votre corps. C’est la période où vous vous purifiez (c’est pour ça que les femmes vivent plus longtemps que les hommes!) et où votre intuition et votre inspiration sont à votre disponibilité si seulement vous étiez plus à l’écoute. Plus vous respectez vos règles, plus celles-ci seront plus supportables car il n’y aura pas de conflit entre vous.


Thérapies naturelles pour calmer vos douleurs menstruelles

J’en ai tellement des thérapies!

  • The Number One >> l’acupression: que j’ai découvert, l’année dernière ( fin 2017) et qui a enlevé la fatigue des règles et les légers maux de ventre qui me restaient. Trois points d’acupression à appuyer 3 fois par jour (comme un médicament, tiens) pendant 60 à 70 secondes durant quelques mois jusqu’à ce que vous ne ressentez plus aucune douleur durant vos règles.
    Enseigné par le Dr Barefoot, les points d’acupression se trouvent: 1/ sur le bord du pied, après le talon d’Achille. 2/ sur le bord de la jambe, à 7cm au-dessus de ce talon d’Achille (oui sur les deux jambes). 3/ Dans le bas de votre dos, derrière les reins, là où se posent vos pouces lorsque vous placez vos mains sur votre taille en mode Superwoman (Appuyez ni trop fort, ni trop légèrement – juste fort mais pas assez pour vous faire un bleu =p.)
    Ces points-là vont stimuler votre chakra sacré, responsable de votre bien-être durant vos règles!
  • Les huiles essentielles: pour une thérapie à utiliser sur-le-coup, je conseille de mélanger une huile végétale bio (de sésame ou de macadamia, par exemple) avec une huile essentielle bio de lavande, d’orange ou de menthe poivrée. En massage sur le ventre. (Si vous pouvez mettre un bonbonne d’eau très chaude sur votre ventre, c’est soulagement des douleurs assuré!)
  • Le bain dérivatif: ce n’est pas un bain. C’est une pochette de gel froide sur laquelle vous vous asseyez dessus pendant une heure chaque jour. Ce froid (pas glacé, hein!) sur vos aines va faire partir les trucs-dont-j’ai-oublié-le-nom qui n’ont rien à faire dans votre corps = règles moins douloureuses, meilleure digestion, meilleur sommeil. Ah et ça fait perdre du poids aussi.

Pour d’autres thérapies, je vous dirige vers mon ancien article: Comment calmer les douleurs des règles.


 

J’espère que cet article aidera les femmes qui souffrent comme des martyrs lors de leurs périodes. Je peux vous assurer que d’une manière ou d’une autre, il y a toujours une solution pour avoir des règles moins douloureuses. Tout ce que je vous partage dans mes articles peuvent vous aider à calmer vos douleurs.
Et non, malgré ce que les docteurs peuvent dire, ce n’est pas « normal » de souffrir durant vos règles. Vous n’êtes pas obligées de souffrir et vous pouvez toujours avoir des moyens de calmer vos douleurs que cela soit en changeant vos habitudes de vie ou en pratiquant les thérapies naturelles.

About Aline

Je m'appelle Aline, je suis passionnée d'ésotérisme et de développement personnel depuis mon plus jeune âge. Je propose mes services de tirages de tarot, de mesure de taux vibratoire et de visite du monde intérieur que vous pouvez voir sur la page SERVICES en haut du site.

GUIDANCE TAROT 23 JOURS
Recevez 23 jours gratuits de guidance avec les cartes du tarot!
Un jour = un message inspirant (+ la newsletter du Labyrinthe Universel)
Je reçois la guidance!

Comments

  1. Quand j’étais ado j’avais des règles douloureuses non constantes : tous les 3 ou 4 mois je pouvais avoir très mal, généralement au reins, parfois plusieurs jours.
    Aujourd’hui ça ne m’arrive plus que quelques heures, le jour le plus abondant du cycle. Et généralement je gère ça en buvant un thé bien chaud. Mais c’est vrai qu’être à l’écoute de mon corps et le respecter dans mes habitudes au quotidien à changer beaucoup de choses pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up
error: Contenu protégé par les droits d\'auteur

Pin It on Pinterest